J’ai le cœur triste

J’ai le cœur triste depuis hier après-midi, quand j’ai pris connaissance – encore une fois – d’un massacre par les armes à feu aux Etats-Unis. Cette fois-ci, le bilan parle de 19 enfants d’une école primaire, 2 professeurs et l’auteur de ce massacre. On parle d’enfants, bon Dieu, qui sans doute pensaient déjà aux vacances scolaires prévues dans deux jours!